Amérique Latine / Colombie / Road Trip / Travel

SANTA MARTA – COLOMBIE

Holà Holà !

Si vous avez lu mes précédents articles sur Isla Grande , Costeño Beach ou encore Carthagène des Indes vous savez que j’ai eu la chance au mois de Mai 2018, d’aller en Colombie pour un petit Road trip de 2 semaines, rendre visite à ma « travel partner » qui vit là bas depuis plusieurs mois, nous étions accompagné.e.s également d’un couple d’amis.

Voici la suite de mon Road trip en Colombie 🙂

OU DORMIR A SANTA MARTA ?

J’y ai passé plusieurs nuits, 1 nuit juste avant d’aller à Costeño puis 3 nuit avant de rentrer en France ! L’emplacement de l’hostal est idéal, en plein dans le centre historique ! C’est vraiment un joli Hostal qui s’étend sur plusieurs étages, avec une piscine dans la cour intérieure et une énorme terrasse en rooftop, qui, le week-end venu se transforme en boite de nuit ! Les prix sont aussi très abordables, 30 000 COP la nuit en dortoir de 10 lits (environ 9€)

Je n’y ai pas dormi mais j’ai pu y passer quelques après-midi, à la piscine du rooftop bar ! Il y a également une piscine dans la cour intérieure au rez de chaussée mais elle n’est ensoleillée que jusqu’en début d’après midi. Pour monter au rooftop on passe devant plusieurs chambres, elles ont toutes l’air très jolies et super propres !

QUE FAIRE A SANTA MARTA ?

  • Se promener

J’ai adoré me promener dans la ville et découvrir les petites rues colorées, le street art, l’architecture etc

 

  • Une journée à Minca

Minca est une village montagnard, à environ 14km de Santa Marta.

C’est un vrai bol d’air frais si vous souhaitez vous éloigner un peu de la cohue/chaleur de la ville.

Initialement nous avions prévu de passer la nuit à Minca. Cependant, le temps y était très mauvais (chaleur mais forte humidité et grosses averses). Nous avons donc décidé d’y passer seulement une journée car il se trouve que c’est à seulement 1h en colectivo (taxi partagé sous forme de mini bus) depuis Santa Marta, donc très facilement accessible !

Au premier abord c’est un village tranquille. En y regardant de plus prêt on se rend compte qu’il y a une ambiance très « hippie ». Du peu que nous en avons vu, ils sont assez portés sur la protection de l’environnement. C’est une ambiance très éco-friendly !

Nous nous arrêtons dans le premier café/restau que nous trouvons pour nous ravitailler avant de partir visiter. Le Tienda Café Minca, mi restau, mi café, mi tienda, comme son nom l’indique ! Thé à la feuille de coca, jus de fruits inédits, baume à la marijuana en vente etc

 

Il y a plusieurs choses à voir/faire à Minca. Le village est très joli à voir. Vous pouvez aussi aller observer de nombreuses espèces d’oiseaux tôt le matin (bird watching tour) et pratiquer des activités sportives.

Ayant un temps limité sur place, nous avons opté pour la randonnée qui nous amène à une jolie cascade au milieu de la jungle ! Après une marche de 45 min en légère montée (plus de 1h pour nous car il pleuvait tellement que nous faisions des stops pour nous abriter). Le trajet est plutôt cool, il y a une vue imprenable sur la jungle verdoyante !

Une fois arrivés à la cascade, quelques personnes s’amusent à sauter depuis le haut (environ 2.50 mètres, 10 mètres selon mon point de vue haha), dans une eau glacée ! (autant vous dire que j’ai mis un bon 20 min pour me décider à sauter, mes ami.e.s ont été d’une grande patience avec ma peur du vide !).

Le plus dur à faire étant toujours le retour, avec le plus grand culot (et beaucoup de 2nd degré), j’ai tendu mon pouce au passage d’une camionnette et un colombien nous a gentiment pris en stop avec mes amis dans la remorque, ça secouait pas mal mais on a bien rigolé !

 

 

  • Se faire tatouer ! 

Conquise par le pays depuis le début de mon séjour, je me suis dit que j’irai me faire tatouer des coordonnées géographiques d’un endroit qui m’aurait marquée au cour de mon road trip. Je voulais attendre la toute fin pour bien sur éviter d’exposer au soleil mon tatouage. Mais également pour me décider sur quelle étape/moment/activité/lieu m’avait marquée au point de me le faire tatouer.

Après plusieurs recherches, je suis tombée sur un salon de tatouage Tatoo Pater King, un concept store mi-tienda mi-tatoo shop ,qui se trouve dans le centre historique de Santa Marta. L’accueil est super. Il faut prendre rendez-vous et payer un acompte (50% du prix du tatouage, la 2ème partie le jour même) ou bien la totalité du prix en une fois. Pour ma part j’ai payé 200 000 COP (environ 60€) pour des coordonnées géographique (une sur chaque bras). Le tatoueur a été patient et très à l’écoute, je recommande cet endroit !

  • La fiesta !

Les colombiens savent faire la fête ! Ambiance Salsa, Bachata et/ou Reggeaton ! Nous sommes allé.e.s à la Bodeguita Pirata, un bar dans le centre historique, pas loin de notre hostal, les cocktails ne sont pas fous mais la musique est vraiment top, le cadre est sympa et le staff super accueillant !

MANGER A SANTA MARTA .

Restaurant très mignon dans le centre historique, les plats sont vraiment bons (Mention spéciale pour l’arepa revisitée !), les prix raisonnables et les serveurs adorables ! Je vous laisse découvrir les photos, car les miennes ne rendent pas justice à la réalité des plats !

Un autre petit restaurant mignon dans le centre historique, tout en bois et palettes, des plantes partout, une carte appétissante avec des salades mélangeant des saveurs sucrées/salées. La terrasse donne sur une petite place . Les prix sont raisonnables et les serveurs très sympa.

Charmant petit restaurant végétarien, le cadre est très joli, il y a une petite cour intérieure mais les plats sont assez décevants, sans saveur et les prix un peu élevés pour ce que c’est.

  • Se faire à manger

Dans les hostals vous avez généralement cuisine/frigo à disposition vous permettant de cuisiner vos plats, c’est plus économique ! Il vous suffit d’acheter des fruits/légumes directement aux vendeurs de rue vous en aurez pour moins de 3€ facilement ! Ou bien en allant al Mercado, situé en plein centre, c’est d’ailleurs de là que partent la plupart des bus qui vont vers Tayrona, Palomino, ou Minca.

LES TRANSPORTS

Si vous voulez prendre un taxi, pensez à demander les prix à votre hôtel/auberge car en étant touriste on peut vite se faire arnaquer ! Il faut savoir que si vous prenez un taxi la nuit le prix est plus cher ! Pour le trajet aéroport-centre ville le prix est en général fixe (20 000 COP soit environ 5€)

Nous avons pris les bus locaux à 2 reprises:

  • Santa Marta – Minca : trajet environ 1h, 8000 COP (environ 2.30€ )
  • Santa Marta – Costeño Beach : trajet environ 1h, 7000 COP (environ 2€ )

Beaucoup de « environ », (« màs o menos » comme ils disent là bas hahah), car on s’arrête souvent pour prendre des gens en route à des arrêts de bus qui n’en sont pas vraiment !

Si le reste de mes aventures en Colombie vous intéresse, c’est ici, ici et ! 😉

INFOS & CONSEILS PRATIQUES

Langue : En Colombie on parle Espagnol, cependant les habitants ont un accent assez prononcé et ils ont leurs propres expressions !

La monnaie est le Peso Colombien 1€  = 3350 COP en moyenne selon le taux de change du moment.

Le climat est tropical, surtout au mois de Mai en pleine saison des pluies ! Il fait (très) humide mais très chaud ! La pluie se traduit souvent par de grosses averses mais ça peut aussi durer toute la journée. Prévoyez une tenue de pluie pour vous protéger de la pluie !

Les moustiques sont très présents ! Surtout quand il pleut et dans les zones marécageuses (jungle et mangrove) ! Pensez à acheter des produits anti moustique et en appliquer régulièrement, avec l’humidité ambiante, tout produit appliqué sur la peau ne tient pas longtemps. Achetez du produit sur place, les anti moustique français ne sont pas assez efficaces et en plus ils sont beaucoup moins cher en Colombie !

J’ai été totalement conquise par ce pays ! Du moins la partie que j’ai eu la chance de visiter ! La population, les paysages, la culture, la musique, l’ambiance, la nourriture, TOUT ! Malheureusement, l’image qu’on s’en fait en Europe reste très cliché; Pablo escobar, les cartels, la drogue, la violence, les Farcs etc, (merci les reportages/films/séries/documentaires récurrents sur le sujet !) Je ne dis pas que tout ça n’existe plus, bien sur qu’il y a de la drogue, probablement de la violence, mais comme partout ! Personnellement je ne me suis à aucun moment sentie en insécurité. Mon amie voyage depuis plusieurs mois toute seule avec son sac à dos à travers la Colombie et elle n’a rencontré aucun problème. Donc je recommande totalement cette destination !

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *