Amérique Latine / Road Trip / Travel

COSTEÑO BEACH – COLOMBIE

Holà !

Si vous avez lu mes précédents article sur Santa Marta , Carthagène des Indes et Isla Grande, vous savez que j’ai eu la chance au mois de Mai 2018 d’aller en Colombie pour un petit Road trip de 2 semaines, rendre visite à ma « travel partner » qui vit là bas depuis plusieurs mois, nous étions accompagné.e.s également d’un couple d’amis.

Voici la suite de mon Road trip en Colombie 🙂

Se rendre à Costeño .

Costeño Beach, comme son nom l’indique, est une plage qui porte le nom du premier Hostal qui a ouvert à cet endroit. C’est une plage un peu au milieu de nulle part, mais il y a un bus local depuis Santa Marta pour s’y rendre. Le trajet dure environ 1h et coûte 7000 COP (environ 2€ ).

Les Hostals n’étant pas en bord de route mais en bord de plage, il vous faudra prendre une moto taxi une fois à l’arrêt de bus pour se rendre à l’hostal. En effet, le chemin est un peu long. C’est faisable à pieds mais avec les backpacks c’est compliqué ! Le trajet à moto vous coutera 3000 COP (environ 0.90€).

Où dormir à Costeño ?

Nous avons passé 3 jours et 4 nuits à Costeño. Il y a plusieurs Hostal et Hôtels. La plupart sont installés côte à côte et sont communicants, vous pouvez donc passer de l’un à l’autre pour manger, boire un verre, faire la fête, participer aux activités etc.

Nous avons dormi dans 2 hostals différents, car nous n’avions pas réservé à l’avance et à l’arrivée du Week-end. En effet, tout est vite complet car beaucoup de colombiens viennent y faire la fête.

Petit havre de paix, hamac, bar à 10 mètres de la plage, activité yoga, ambiance chill à souhait. Plusieurs types de chambres détaillées sur leur site. Les formules les plus abordables restent les dortoirs et les hamacs. L’endroit est propre, les lits sont confortables et sont équipés de moustiquaires et ventilateurs individuels.

Super Hostal tenu par 3 frères français. Détente la journée, fiesta le soir. Si vous voulez dormir tôt, ne réservez définitivement pas ici haha ! Les chambres sont très conforts également, les douches sont indépendantes et neuves. Ils ne cessent de développer l’hostal avec de nouvelles chambres, une piscine et de nouveaux lieux de chill. Les prix sont également très abordables. Comme pour la Brisa, plusieurs types de chambres, allant du hamac à la chambre double.

Que faire à Costeño

  • Parque Tayrona

Le Parc national naturel de Tayrona est un parc protégé, donc très bien entretenu et préservé. Le parc est immense, il comprend 30km² de zone maritime et 150km² de terre. Si vous voulez visiter tout le parc il vous faudra plusieurs jours pour tout visiter et donc dormir sur place.

L’entrée du parc coûte 30 000 COP (environ 8.90€), vous pouvez prendre une navette qui coûte 3000 COP (environ 0.88€) pour rejoindre l’entrée du parc. C’est faisable à pied mais un peu long et le trajet n’a pas grand intérêt.

Il faut savoir que des peuples indigènes vivent dans le parc. Le parc ferme 1 fois par an et ce durant 1 mois pour leur laisser un peu de tranquillité.

J’y ai passé seulement une journée, ce qui m’a permis de me rendre jusqu’à la plage de Cabo San Juan à environ 2h de marche depuis l’entrée principale.

Le parc ferme assez tôt, donc si vous n’y passez qu’une journée prenez en compte le temps du trajet retour. Vous pouvez réserver un trajet à cheval (aller et retour ou juste un seul trajet si vous ne voulez pas marcher/aller plus vite au retour), ce que j’ai fait pour le retour car c’est beaucoup plus rapide.

Vous pouvez réserver votre trajet à cheval dès votre entrée du parc le matin. Il y a plusieurs organismes qui proposent ce service, ils portent tous un t-shirt de couleurs différentes ce qui permet de les identifier par la suite au moment de retrouver votre cheval.

Depuis Cabo San Juan il suffit de vous rendre jusqu’à la Piscina (une plage par laquelle on passe à l’aller) et trouver l’organisme par lequel vous avez réservé. D’autant plus qu’à cheval on passe par des chemins différents ce qui permet de voir d’autres parties du parc !

Selon la vitesse à laquelle vous allez (et votre aisance sur un cheval !) le trajet dure 30 à 50 min. J’ai eu la chance d’être seule avec un accompagnateur. Ayant pratiqué l’équitation pendant plus de 10 ans, c’était plein galop dans la jungle ! Un vrai plaisir ! 🙂

 

  • Palomino 

A seulement 45min/1h de bus se trouve la plage de Palomino, un lieu plus touristique/peuplé que Costeño. Il y a un pueblo, des restaurants et beaucoup d’hostals.

Lorsque nous sommes arrivés, nous avons longé la plage par la droite, après 20 à 30 min de marche nous sommes arrivés au bout de la plage, là où le fleuve se jette dans la mer.

L’endroit est vraiment très beau ! Nous avons passé la journée là bas et profité de ce lieu exceptionnel, en plus il y avait très peu de monde !

  • Yoga

Les Hostals proposent des séances de Yoga un peu tous les jours. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion d’en faire mais on m’a dit que c’était vraiment agréable. Le cadre de rêve et le bruit des vagues vous assure un super moment de détente.

  • Surf & Chill

Costeño est un bon spot pour surfer. Certains Hostals proposent des cours le matin, et louent des planches à l’heure ou à la demi journée. Si vous êtes débutant je ne recommande pas d’aller seul dans l’eau car il y a beaucoup de courant. Surfeuse à mes heures perdues, j’ai décidé de ne pas surfer car le courant était assez impressionnant et je ne me sentais pas d’y aller seule.

  • Fiesta

Le soir venu, l’ambiance est toute autre à Costeño ! A la Brisa Tranquila il y a un feu de camp chaque soir, musique de fond, la fiesta s’installe plus tard. A Los Hermanos c’est la fête jusqu’au matin ! Comme je vous l’ai dit les hostals sont communicants, donc vous pouvez prendre un verre à la Brisa puis migrer vers Los Hermanos pour continuer la soirée !

Manger à Costeño.

Il n’y a aucun pueblo, tiendas ou autre autour de Costeño, de ce fait vous ne pouvez pas acheter à manger, vous dépendez totalement des hostals alentours ! Pensez à checker les horaires d’ouverture des cuisines de chaque hostal pour vous organiser !

  • La Brisa Tranquila : Nous mangions en journée à la Brisa, il y a une carte assez complète avec un grand choix de plats et autres petites choses à grignoter !
  • Los Hermanos Beach Hostal : Les petits déjeuners sont copieux et vraiment très bons (cf photo ci-dessous), œufs brouillés, pancakes, fruits et jus frais. Les plats du soir sont également copieux et changent un peu tous les jours ! Les cocktails sont très bien réalisés avec des fruits frais pour la plupart !

Conseils pratiques.

Il n’y a pas de distributeurs d’argent à Costeño Beach, je vous conseille de retirer des espèces avant de venir sauf si vous pouvez régler votre note par carte bancaire à la fin de votre séjour, vous payerez les frais de votre banque mais aussi les frais bancaires colombien. Pendant votre séjour vous pouvez mettre toutes vos dépenses sur la note de votre chambre et tout régler à la fin !

Les moustiques sont très présents, davantage le soir et quand il pleut, pensez à l’anti-moustique !

Les transports

Pour se rendre au Parc de Tayrona nous avons pris une moto taxi depuis notre Hostal, le trajet dure environ 15 min et coûte 10 000 COP (environ 2.90€)

Nous avons pris un bus local (qui se trouve être celui que l’on a pris pour venir depuis Santa Marta) pour un trajet Costeño Beach – Palomino, environ 1h pour 6000 COP (environ 1.80€)

Si vous voulez suivre le reste de mes aventures en Colombie c’est ici, ici et ! 😉

 

Infos générales

Langue : En Colombie on parle Espagnol, cependant les habitants ont un accent assez prononcé et ils ont leurs propres expressions !

La monnaie est le Peso Colombien 1€  = 3350 COP en moyenne selon le taux de change du moment.

Le climat est tropical, surtout au mois de Mai en pleine saison des pluies ! Il fait (très) humide mais très chaud ! La pluie se traduit souvent par de grosses averses mais ça peut aussi durer toute la journée. Prévoyez une tenue de pluie pour vous protéger de la pluie !

Les moustiques sont très présents ! Surtout quand il pleut et dans les zones marécageuses (jungle et mangrove) ! Pensez à acheter des produits anti moustique et en appliquer régulièrement, avec l’humidité ambiante, tout produit appliqué sur la peau ne tient pas longtemps. Achetez du produit sur place, les anti moustique français ne sont pas assez efficaces et en plus ils sont beaucoup moins cher en Colombie !

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *