Asie / Road Trip / Travel

TANGALLE – SRI LANKA

Ayubowan ! Hello ! Bonjour !

La partie tant attendue des vacances. Après plus d’une semaine de visite intensives, de marches à monter, de bus à prendre, de sac à dos à refaire chaque matin, nous arrivons enfin à la plage pour … ne rien faire !

Que seraient des vacances sans la partie bronzette, chill et cocktails à la plage ?

C’est aussi ici que nous avons retrouvé nos copains Perrine et Max du blog Namastrip. Nous ne les avions pas vus depuis notre étape de Anurâdhapura et Mihintale, et comme on avait à peu prêt le même trajet, nous avons fait en sorte de faire concorder nos emplois du temps !

SE RENDRE A TANGALLE

Depuis Uda Walawe nous avons pris un bus jusqu’à Embilipitiya puis un autre jusqu’à Tangalle.

Le trajet au total dure environ 2h et coûte environ 100 RPS par personne (environ 0.49 €)

OÙ DORMIR ?

Nous avions réservé une guesthouse tout proche de la plage car nous souhaitions pouvoir tout faire à pied.

Nous avons passé 3 nuits au Sheen Holiday Resort.

L’accueil vraiment parfait de nos hôtes et les petits déjeuners copieux, nous ont permis de profiter pleinement de notre séjour.

Sans compter l’emplacement idéal de notre hôtel ! Plages et restaurants à moins de 50 mètres ! Nous avons passé 3 jours dans un rayon de 200 mètres !

OÙ MANGER ?

  • Chill Barcelona : Situé juste en face de notre hôtel, un petit endroit sympa qui proposent une variétés de plats frais; salades, fruits de mer, fruits etc
  • La Olà : Le même propriétaire que le Barcelona mais en bord de mer les pieds dans le sable. Les plats sont excellents et les serveurs très sympa !

 

QUE FAIRE ?

Le mois de Septembre étant la saison basse à Tangalle, c’est une période qui n’est pas idéale pour les activités  nautiques type snorkelling, surf etc

Aussi, après 1 semaine à prévoir chaque minute de notre temps, anticipé chaque visites, chaque bus à prendre, nous avons simplement profité de la plage, des jus de fruits frais et du bruit des vagues.

Que faire en saison basse à Tangalle ?

  • Un massage : Nous n’en avons pas fait à Tangalle mais il y a beaucoup de petits instituts qui en proposent avec différents types de soins. Demandez à votre hôtel ou aux locaux s’ils vous recommandent un endroit !
  • Découvrir les plages alentours : La plage de Tangalle est grande et propre. Si vous aimez vous faire secouer dans les vagues  (avec prudence bien sur) c’est l’endroit idéal, mais comme on dit « l’herbe est plus verte ailleurs » alors pourquoi pas aller découvrir les plages alentours ? Il y aura peut être moins de touristes. Vous pouvez tomber sur des petits restaurants sympas
  • Tangalle lagoon : Il s’agit d’une balade de quelques heures en canoé à la découverte des oiseaux.

INFOS & CONSEILS PRATIQUES.

Formalités administratives : Un visa n’est pas nécessaire pour rentrer au Sri Lanka cependant vous devez remplir l’E.T.A comme pour les Etats-Unis, à votre arrivée vous pouvez rester 60 jours sur le territoire.

Santé : Vous devez bien évidemment être à jour dans vos vaccins obligatoires (diphtérie, tétanos etc), sont recommandés les classiques : typhoïdes, encéphalites japonaise, hépatites A&B, rage et obligatoire sous certaines conditions le vaccin de la fièvre jaune. Concernant les moustiques; le paludisme a été éradiqué du Sri Lanka mais la Dengue et le Chikungunya sévissent encore. Pensez à l’anti moustique, personnellement j’en achète toujours sur place car ceux achetés en France ne sont pas assez puissants.

Monnaie : 1€ = 187 Rps (selon le taux de change du moment), il y a des billets de 20, 50, 100, 1000 e 5000 Rps. Je vous conseille d’avoir de la petite monnaie sur vous. Les gros billets sont peu acceptés car ils n’ont pas beaucoup de change, surtout dans les transports. Vous trouverez des ATM partout dans les grandes et moyennes villes.

Les transports : les trains sont peu chers mais assez lents, les bus sont peu chers et plus ou moins rapide selon la circulation et le degré de folie du chauffeur (les sri lankais roulent très très vite et ont tendance à dépasser tous les véhicules devant eux), les tuktuks sont un peu plus chers, comptez entre 100 et 150rps par km, pratique pour les petits trajets (moins de 5 km) n’hésitez pas a négocier car les chauffeurs ont tendance à gonfler les prix quand ils voient des touristes.

La nourriture : Personnellement, je trouve que les plats sont TRÈS (trop?) épicés. Privilégiez les restaurants où ils préparent les plats à la commande, de cette façon vous pourrez demander un plat non épicé.

La population : Dans l’ensemble les Sri Lankais sont des gens vraiment gentils, calmes, accueillants, serviables. Selon les régions ils sont plus ou moins habitués à voir des touristes. Ils peuvent vous fixer mais rien d’inquiétant ni de méchant. Désamorcez la situation en les saluant en cingalais « Ayubowan » + les mains jointes comme pour une prière, vous obtiendrez immédiatement des grands sourires !

Les visites de temples : Les hommes comme les femmes doivent se couvrir les épaules et les genoux dans les temples. (Vous verrez d’ailleurs rarement des sri lankais avec les épaules et les genoux découvert.e.s au quotidien.) Vous pouvez prendre un t-shirt et un foulard/paréo/sarong pour couvrir épaules et genoux. En général, ils en prêtent a l’entrée des temples, ça évite d’avoir à porter un pantalon/tshirt long pour une journée de visite. Car avec la chaleur, c’est difficilement supportable. Prenez des chaussettes (si vous visitez en sandales), car les temples se visitent pieds nus et parfois le sol est brûlant ! Je n’avais pas pris cette recommandation au sérieux et je me suis brulé les pieds. Même les Sri Lankais courraient vite se mettre à l’ombre !

La météo : Le climat est chaud et humide un peu partout dans l’ensemble. D’après ce que j’ai pu lire, le Sri Lanka se divise en 2 partie, dans une diagonale Nord-Ouest/Sud-Est. D’un côté, la saison des pluies, de l’autre la saison « sèche » et la tendance s’inverse à un moment de l’année. Au mois de Septembre, le côté gauche de la diagonale (Ouest et Sud-Ouest) est touché par la pluie. Il s’agit généralement de grosses averses alternant temps nuageux et éclaircies. Le côté droit (Nord-Est et Est) est plus « sec », très chaud et ensoleillé.

Les souvenirs : Le Sri Lanka est réputé pour ses plantations de thé et ses épices telles que le curcuma, le curry ou encore les piments. Des locaux nous ont conseillé d’acheter le thé et les épices directement en supermarché. Dans les boutiques de souvenirs ce sont les mêmes produits mais beaucoup plus chers, un peu attrape touristes.

Guides : Je ne recommande pas d’acheter les guides traditionnels du routard ou autre. J’y ai trouvé de nombreuses informations qui n’étaient plus valables (prix des visites, infos sur les transports, certains restaurants fermés etc). Ils n’y sont pour rien mais tout change vite malheureusement. C’est une dépense et un encombrement inutile. Privilégiez des sites internets comme trip advisor et Booking pour les restaurants, hôtels, activités.

S’orienter : Vous pouvez télécharger la carte du Sri Lanka via Google Maps ou l’application Maps.me et ainsi la consulter hors ligne. C’est très pratique quand on se trouve dans les transports publics pour demander l’arrêt au bon moment. Pratique aussi pour les visites, pour trouver les restaurants etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *