Amérique Latine / Guatemala / Guatemala / Road Trip / Travel

SEMUC CHAMPEY – GUATEMALA

Semuc Champey

Holà todos !

Direction Semuc Champey, pour la 4ème étape de notre road trip ! Et celle ci, on peut dire qu’elle se mérite !

On ne peut pas dire que Semuc Champey soit la porte à côté ni que ce soit facile d’accès ! En effet, peu importe d’où vous venez, que ce soit de Tikal ou bien de Chichicastenango, la route sera longue, autant vous prévenir !

SE RENDRE A SEMUC CHAMPEY

Nous sommes partis de Chichicastenango en groupe de 6 personnes. (Avec les 2 françaises et le couple d’allemands rencontrés dans notre casa. Ils se rendaient au même endroit et au même hôtel que nous !)

Nous avons pu louer les services d’un chauffeur privé avec shuttle, que nous avons sévèrement négocié !

En raison de la fête nationale beaucoup de transports en commun n’étaient plus assurés.

Nous voilà donc parti à 6h du matin. Au programme : des routes longues et sinueuses. Très accidentées par endroit surtout une importante portion de route juste avant Cobàn. Nous avons passé plusieurs heures à rouler très doucement sur des routes étroites, sinueuses, croisant parfois la route de gros camion.

Une fois Cobàn passé, nous avons fait 1h de route jusqu’à Lanquìn sur une petite route de cailloux.

Notre hôtel est venu nous récupérer à Lanquìn en Pick Up. S’en est suivi 45 min de route dans la jungle, tous entassés à l’arrière du véhicule. C’était clairement la partie la plus sympa du voyage. Nous avons pu profiter de la jungle et de l’air frais après avoir littéralement cuit pendant 8h dans le shuttle.

OÙ DORMIR A SEMUC CHAMPEY ?

Au mois de Septembre, c’est la saison basse au Guatemala. Certains hôtels étaient fermés. Nous souhaitions être au plus prêt du parc naturel de Semuc. C’est pourquoi nous avons choisi le Pachamaya River Hostel

Semuc Champey - Pachamaya Hostal

Un eco lodge très joli, bordé par la rivière fait de bungalow en bois qui se fondent très bien dans le paysage. Il n’y a pas beaucoup de réseau et internet seulement quelques heures par jour. De quoi bien déconnecté de la vie quotidienne !

Nous n’y avons passé que 2 nuit, avec une seule vraie journée sur place car nous sommes arrivés en fin d’après midi et nous sommes repartis tôt le matin.

OÙ MANGER A SEMUC CHAMPEY ?

Si vous logez à Lanquìn ou à Cobàn vous aurez évidemment plus de choix quant aux restaurants.

Semuc Champey - Pachamaya Food breakfast

  • A l’hôtel

Nous avons principalement pris nos repas à notre hôtel car les restaurants aux alentours se font rares.

Les petits déjeuners servis au Pachamaya étaient très copieux. Pancakes, fruits, thé/café à la carte. Pour les autres repas, il y avait un mix entre des plats locaux et des plats un peu plus européens.

Petite déception : pas de Guacamole à la carte. Les avocats ne poussent pas dans cette région. L’hôtel étant un éco lodge, ils ne consomment que des produits locaux et de saison !

 

  • Les petits restaurants extérieurs
    Semuc Champey - Food

 

Quelques petits restaurants sont installés le long de la route menant au parc de Semuc.

Les plats sont préparés à l’avance et conservés dans de grands plats au chaud. Probablement attendant les touristes venus visiter le parc.

N’allez pas à celui qui est installé juste après le pont d’accès au parc, remontez un peu plus la route et vous trouverez un autre petit restaurant plus tranquille.

 

QUE FAIRE A SEMUC CHAMPEY ?

  • Le parc naturel

– Ouverture : 10h00
– Fermeture : 16h00
– Entrée : 50 QTZ/ personne

C’est l’attraction principale de Semuc Champey. Et on comprend vite pourquoi. C’est un endroit incroyable.

Des piscines naturelles immenses remplies d’une eau transparente/turquoise, reliées par des cascades plus ou moins grandes. A certains endroits vous pouvez descendre directement par les cascades, à condition d’être prudent.

Les visites sont balisées par des cordons de sécurité donc en principe vous ne devriez pas prendre de risques.

Semuc Champey - Piscines naturelles

Je vous conseille de vous y rendre dès l’ouverture si vous en avez la possibilité. Vous éviterez ainsi la vague de touristes qui arrivent de Cobàn en shuttle ! Aussi, Selon la luminosité il est plus ou moins difficile de capter la couleur bleue des bassins mais si vous venez tôt vous pourrez en profiter. Plus le soleil monte haut, plus vous aurez une atmosphère un peu jaunie.

Rendez-vous directement au mirador pendant qu’il ne fait pas encore trop chaud. Il y a un point d’observation superbe sur les bassins. La montée n’est pas simple et prend environ 20 à 30 minute selon votre rythme.

Semuc Champey - Miraduro

Une fois redescendus vous pourrez aller vous rafraichir dans les bassins.

Vous pouvez passer toute la journée au parc, il n’y a pas de temps impati. Si vous sortez du parc vous pourrez revenir le jour même avant la fermeture si vous souhaitez vous baigner à nouveau.

Petit bonus : Des centaines de petits poissons viennent vous faire une pédicure ! Les plus gros pincent un peu.

  • Tubing

Il s’agit là de descendre une partie du fleuve sur des chambres à air. Si vous êtes de grands enfants (comme moi) cette activité est faites pour vous. Cependant, c’est une activité à faire en dehors de la saison sèche. Pendant la saison des pluies (en Septembre donc) le niveau de la rivière monte beaucoup et le courant est assez fort. Je doute que l’activité soit possible à ce moment là du coup.

  • Autres activités

Il me semble qu’il est possible de visiter des grottes aux alentours du parc, et aussi de faire des balades à cheval. Notre hôtel possède plusieurs chevaux mais nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire une balade à cheval.

 

Prochaine étape : Flores & Tikal !
Retrouvez les autres étapes de mon Road Trip ici : Antigua, Lac Atitlàn, Chichicastenango.

INFOS & CONSEILS PRATIQUES.

Formalités administratives : Aucun visa n’est requis pour entrer au Guatemala. Vous avez droit à une période de séjour de 90 jours (varie selon votre nationalité). Le tampon sur votre passeport vous donne le droit d’accès au Belize, au Honduras et au Salvador.

Santé : Il est recommandé de faire les vaccins du voyageur tels que la fièvre jaune, l’hépatite A et la fièvre typhoïde.

Monnaie : 1€ =8.40 Quetzal (GTQ). Vous pouvez utiliser l’application « Convertisseur de devise Facile » pour convertir rapidement et sans besoin de connexion wifi.

Les transports : Dans tout le pays vous pouvez vous déplacer en Bus (type bus scolaires), en chicken Bus (des mini vans ou on s’entassent à 25), le prix est vraiment très bas. En Tuk-Tuk également dans la plupart des grandes villes. Vous pouvez aussi réserver des shuttles privés mais le coût est bien plus élevé. Dans certaines grandes villes comme Guatemala City ou bien Antigua vous avez également des Uber.

La nourriture : Selon les régions vous trouverez des plats type mexicain, américain ou bien d’amérique du sud type Argentine. Les guatémaltèques mangent un peu épicé.

La population : Les Guatémaltèques sont des gens très accueillants, fiers que des touristes viennent visiter leur pays. Quand il s’agit de business, ce sont de féroces négociateurs ! Selon la ville ou vous vous trouvez, des locaux peuvent vous regarder avec insistance, dans certaines régions les touristes sont rares !

La météo : Selon la région il fait plus ou moins chaud. Il fait globalement humide dans tout le pays, très chaud au Nord dans la région du Péten et dans les Caraïbes. Mais aussi très chaud dans le sud vers Monterrico. Plus frais dans le centre du pays vers Chichicastenango. Septembre est apparemment le mois le plus pluvieux. Il y a effectivement une humidité ambiante constante, des averses mais très peu de journées entières de pluies.

Les souvenirs : Le Guatemala est un pays producteur de café et de chocolat mais vous pouvez aussi trouver du tissu traditionnel. Pour ce qui est alimentaire n’hésitez pas à acheter dans les supermarchés, les prix seront moins chers. Quant aux tissus c’est au Marché de Chichicastenango que vous trouverez votre bonheur. N’hésitez pas à négocier le prix, les locaux ont tendance à gonfler les tarifs s’ils voient que vous êtes un.e touriste ! Quand le prix vous semble correct, stoppez la négociation. Il ne faut pas trop abuser 😉

Guides : Beaucoup de musées, parcs naturels, hôtels ont des guides touristiques. Certains sont honnêtes, d’autres un peu moins. Demandez bien le prix des activités/visites/transports qu’ils proposent à plusieurs personnes type commerçants, restaurateurs ou personnels de votre hôtel.

S’orienter : Je vous recommande de télécharger la carte du pays avec Google Maps pour ne jamais vous perdre ! Vous pouvez y noter à l’avance les visites que vous souhaitez faire, les restaurants où vous voulez aller. Vous pouvez surtout apposer sur la carte l’emplacement de votre hôtel ! Très pratique quand vous prenez des taxi/uber/shuttle.

Please follow and like us:

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *