Amérique Latine / Colombie / Road Trip / Travel

ISLA GRANDE – COLOMBIE

Buenos dìas !

Si vous avez lu mes précédents articles Carthagène, Santa Marta ou encore Costeño Beach, vous savez que j’ai eu la chance au mois de Mai 2018 d’aller en Colombie pour un petit Road trip de 2 semaines rendre visite à ma « travel partner » qui vit là bas depuis plusieurs mois, nous étions accompagné.e.s également d’un couple d’amis.

Voici la suite de mon Road trip en Colombie 🙂

SE RENDRE A ISLA GRANDE .

Depuis Carthagène vous pouvez prendre un bateau au port, il y en a régulièrement et le trajet dure environ 1h selon les courants et la météo. Arrivé au port, de nombreuses compagnie de transport vont se jeter sur vous (surtout si, comme nous, vous débarquez à 4 personnes,  chargés de gros backpacks, vous ne passerez pas inaperçu haha) le trajet vous coutera en moyenne 35 000 COP (environ 10€ ).

OU DORMIR A ISLA GRANDE ?

A Isla Grande il y a des hôtels et des Hostal (auberges de jeunesse). La solution abordable (mais chère pour la Colombie) reste les hostals. Implantés dans un même lieu de vie (piscine, cuisine et bar partagés) appelé « Secreto Paraìso », une dizaine d’Hostal sont disponibles.

Nous sommes allé.e.s dans un des seuls Hostal encore disponible (car réservé au dernier moment), le Fulano, sur le papier ça nous a paru paradisiaque mais la réalité était très différente. Tout était sale/vétuste, les moustiquaires trouées, des fuites dans la toiture, les hamacs mal entretenus, les ustensiles de cuisines brulés/gras/sales. Les casiers prévus pour mettre les affaires personnelles trop petits et pour la plupart cassés. Heureusement nous dormions plutôt bien !

QUE FAIRE A ISLA GRANDE ?

Lorsque vous réservez un des Hostals du « Secreto paraìso », ils promettent une « plage privée » qui est en réalité un banc de sable de 10 mètres par 3 entouré de mangrove par lequel on arrive en bateau. Les autres plages sont bien plus jolies. Vous devez traverser l’île pour les rejoindre. Nous ne les avons pas toutes exploré car nos manquions de temps. Mais la plage de la Pola et Playa Libre sont vraiment paradisiaques. La Pola est assez petite mais on peut y faire des activités:

  • Phytoplancton

C’est de loin l’expérience la plus inédite et incroyable que j’ai pu faire dans ma vie ! Comme c’est une activité nocturne, on part en bateau une fois la nuit tombée pour rejoindre une petite baie, on nous dépose sur un ponton flottant. On plonge dans une eau noire (Creepy !) avec des masques. Le planton « s’active » au rythme de nos mouvements dans l’eau et devient phosphorescent. C’est comme avoir des milliers de petites paillettes sur tout le corps ! Je recommande cette expérience à 100% !

  • Snorkelling 

Nous sommes partis le matin assez tôt pour rejoindre le spot de plongée. Nous avons vu de très jolis poissons. J’ai déjà fait du snorkelling à l’étranger, les poissons étaient bien plus beaux que là où nous étions, cependant, cette fois ci, notre accompagnateur nous a expliqué l’importance de la préservation des coraux et des océans ! ça commence par ne pas toucher les coraux, ne pas nourrir/toucher/effrayer les poissons et autres espèces marines. Une sensibilisation qui manque cruellement dans certaines destinations touristiques et qui pourrait changer la donne !

  • Canoé/Paddle

Après le snorkelling nous avons pris un canoé  et des paddleS pour longer l’île. Activité tout aussi incroyable qu’inédite. Nous sommes tombés sur des petites plages paradisiaques sans personnes aux alentours, des hôtels de luxe vides (car au mois de Mai c’est la saison basse à cause de la saison des pluies). Nous avons croisé des Pélicans volant en groupe au ras de l’eau. A mon grand regret je n’avais pas pris mon téléphone donc je n’ai aucune photo à vous poster pour attester de ces moments magiques.

  • Le Pueblo

si vous vous rendez sur les plages au nord de l’île vous passerez forcément par le Pueblo (village) où les locaux vivent. Les petites maisons sont très jolies, ça vaut le coup d’y faire un tour.

 

MANGER A ISLA GRANDE .

Il y a très peu de restaurant sur l’île. Il faut aller dans les hôtels, au Pueblo ou au restaurant de la Pola. Nous avons mangé pendant 2 jours au restaurant de la Pola, la cuisine est vraiment parfaite, les assiettes sont copieuses et les prix relativement raisonnableS pour l’île. Le restaurant fait également des jus exceptionnels !

Vous pouvez aussi manger à Secreto Paraìso mais la cuisine n’est pas terrible et vraiment chère pour ce que c’est ! Seuls les petits déjeuner sont passables.

CONSEILS PRATIQUES .

Partez du principe que sur une île, tout est cher ! Si vous pouvez, acheter de l’eau avant de partir, mais si vous restez plusieurs jours, arriver par bateau avec des bombonnes d’eau n’est pas très pratique !

Sur l’île il n’y a pas de distributeur, pensez à retirer des espèces avant de prendre le bateau à Cartagena. Si vous n’avez pas trop de frais avec votre banque vous pouvez aussi payer par carte bancaire une fois sur l’île sauf pour les petits achats au Pueblo comme les fruits ou l’eau. Les activités aussi sont réglables en espèces.

Les îles c’est moitié plage moitié jungle, n’oubliez pas votre anti moustique ! Pendant la saison humide vous vous faites piquer toute la journée, surtout quand il pleut ! (la nuit on a des moustiquaires)

Prévoyez des cadenas pour fermer vos sacs/valises quand vous partez en activités, on nous a volé des vêtements directement dans nos sacs à dos … !

Dans les hôtels je ne sais pas mais dans les Hostals il n’y a pas d’électricité la journée, seulement 2h le midi et à partir de 18h jusqu’à 8h le lendemain matin, donc pas d’électricité = pas de wifi. Prévenez vos proches qu’ils ne s’inquiètent pas !

Pareil pour l’eau, comme c’est une île il y en a très peu, les longues douches après la plage on oubli ! Les filles, pensez à vous laver les cheveux avant de venir sur l’île !

 

Je suis assez mitigée concernant cette île. J’ai adoré autant que j’ai détesté ! Les activités, les plages désertes, le fait d’être isolé.e.s de l’agitation des grandes villes et le cadre m’ont vraiment conquises, mais les conditions de vie, le manque d’électricité, d’eau, les prix exorbitants et le logement ont un peu gâché ce moment. Peut être que dans un autre Hostal ça se serait passé différemment, je conseille tout de même vivement d’y aller !

Pour suivre la suite de mon périple ça se passe ici, ici et ! 😉

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *